Rando CSOA du dimanche 23 février 2020, sacrés noms de lieux !

Le compte rendu du poète :

À l’invite d’Alain, dans le pays de Redon,

Nous nous retrouvâmes à l’auberge du Baron.

Pour Julius Caesar, c’était le pays des Redones

qui donnèrent à leur capitale le nom de Rennes.

Pour les bas bretons 

Rennes devint Roazhon.

En fait pour ce département d’Île et Vilaine,

comment en appeler les habitants : des vilains, des vilaines ?

Que nenni et quel mauvais jeu de mots

pour désigner des breizh gallos !

Le conseil général a cherché une belle synthèse,

et un concours citoyen l’a sorti de la glaise .

Des esprits farceurs dirent : citoyens,

que pensez-vous de breizhiliens !

Heureusement un esprit bobo permit de conclure sur Brétiliens.

Surtout ,n’oubliez pas le R pour éviter BET…ILIENS !!

Le compte rendu du marcheur :

Départ à 10 randonneurs le matin, repas à 12 à l’ Auberge du Baron à Guipry (au sud de l’Ile et Vilaine, entre Rennes et Redon), il reste encore 8 randonneurs l’après-midi.
Deux circuits magnifiques entre Guipry et Langon, qui nous ont permis d’explorer une motte féodale, une forge ancienne, un ermitage, et une vue sur le viaduc de chemin de fer qui franchit la Vilaine.

Quelques galants hommes ont cueilli des jonquilles trouvées sur le bord du chemin pour en offrir une à chacune des personnes de gente féminine présente à la randonnée.

Pas de pluie durant le parcours, mais il était bien visible qu’elle était tombée bien drue les jours précédents.

Par moment la descente était un peu peu forte. Alain notre organisateur disait que cela descendait un peu sec, mais c’était un doux euphémisme !

écrit et composé par Michel