Rando du 15 décembre 2019 du côté de Vigneux

Deux façons de voir les choses, le journaliste et le poète :

Bien malgré lui, Étienne nous a concocté un parcours digne de Claude Moreau : à cause des pluies de ces derniers jours, nous avons eu des chemins détrempés, de la boue, et avons dû franchir des barbelés pour éviter des sentiers inondés. Heureusement, le soleil a montré le bout de son nez dans l’après-midi pour nous permettre de bien terminer cette journée.
Jean Luc


Dans des chemins glissants, glaiseux, malaisés,
et de tous les côtés bien vaseux pour nos pieds,
à nous engager sur les sentiers boueux
nous partîmes onze, randonneurs courageux.
Parfois un asphalte bienvenu
limitait fort heureusement la déconvenue.
Ou bien une ouverture dans un talus
donnant accès à un champ qui semblait sec et nu
conduisait en fait à une prairie
qui par ses mottes humides nous laissait bien marris !
Heureusement, à midi, pour la pause,
dans un café, une salle privatisée qui repose
et l’on repart bien heureux
sur les chemins de Vigneux !!


Michel